Quels remèdes de grand-mère pour lutter contre les odeurs intimes chez la femme ?

Remède de grand-mère contre les odeurs intimes chez la femme

Pour une femme, que celle-ci soit seule ou en couple, il est normal de se sentir gênée face aux odeurs fortes qui peuvent venir du vagin. De manière générale, ces mauvaises senteurs proviennent d’un déséquilibre de la flore vaginale lors de périodes transitoires. Heureusement, il existe quelques astuces de grand-mère 100% naturelles qui permettent de corriger ce problème de mauvaise odeur.

Adoptez des sous-vêtements faits en fibres naturelles

Si de mauvaises odeurs peuvent vous inciter à effectuer des lavages fréquents du vagin, il ne faudra surtout pas céder à la tentation. De fait, des lavages répétés ou réalisés avec des produits inadaptés peuvent (même s’ils sont plébiscités pour leurs senteurs) fragiliser la faune vaginale, ce qui peut affecter la santé et par incidence amener plus de mauvaises odeurs.

Il faudra plutôt veiller à ne pas dépasser deux toilettes intimes par jour, en ne touchant qu’à la partie extérieure et reporter votre attention sur vos sous-vêtements. En effet, même si vous adoptez de bonnes habitudes en matière de soins intimes, le fait de porter des dessous trop serrés ou fabriqués dans certaines matières peuvent ruiner vos efforts. Les sous-vêtements lorsqu’ils sont inadaptés peuvent favoriser la macération et la transpiration au niveau du vagin, ce qui va accentuer les mauvaises odeurs.

En privilégiant des dessous conçus en fibres naturelles comme le coton ou des fibres absorbantes comme l’eucalyptus, vous permettez à vos parties intimes de mieux respirer et de vous sentir mieux dans votre peau au quotidien. Contrairement aux matières synthétiques, ces fibres supportent également très bien les lavages à haute température, ce qui permet d’éliminer plus facilement les mauvaises odeurs.

Prenez des mesures pour lutter contre la sécheresse vaginale

Parmi les raisons qui peuvent causer de mauvaises odeurs vaginales, on retrouve la sécheresse vaginale. Celle-ci peut dans certaines situations perturber l’équilibre du microbiote et conduire à l’apparition de ces mauvaises senteurs. Si le problème est vite réglé par un contraceptif, un médicament ou un lubrifiant avant d’avoir des rapports sexuels, il faudra recourir à une astuce de grand-mère pour trouver une réponse plus naturelle et plus permanente pour qu’une odeur non souhaitée ne s’installe.

Dans ce sens, vous pouvez essayer des capsules :

  • d’huile d’argousier ;
  • de bourrache ;
  • ou encore d’onagre.

Ces huiles sont riches en acides gras oméga-6, qui sont naturellement reconnues pour avoir une action bénéfique sur la restructuration des muqueuses, mais aussi de la peau de manière générale. Vous pouvez envisager d’ajouter ces huiles qui ont par ailleurs une bonne odeur aux plats que vous préparez pour une cure de 2 à 3 mois environ pour résoudre un problème de sécheresse vaginale.

Intervenez directement au niveau du microbiote local

Mesures pour lutter contre la sécheresse vaginale

Nous avons abordé dans les deux précédentes solutions la notion de microbiote vaginal sans vraiment rentrer dans les détails. Celui-ci est une flore largement composée de lactobacilles qui permettent de protéger la zone vaginale contre les infections bactériennes. En absence de microbiote local, les bactéries vont s’installer, ce qui va favoriser l’apparition de mauvaises odeurs.

Vous pouvez agir directement sur le microbiote vaginal en utilisant des gels composés de prébiotiques et réservés au vagin. Les tampons probiotiques sont également recommandés dans ce cas. Ces deux solutions permettent de libérer des lactobacilles directement au niveau du vagin pour renforcer le microbiote afin de réduire les mauvaises odeurs vaginales.

Une astuce de grand-mère plus simple permet d’intervenir directement sur cette flore en consommant régulièrement du yaourt qui est aussi réputé pour sa richesse en lactobacilles. En effet, ces dernières sont en fait des bactéries lactiques que l’on retrouve en abondance dans certains produits laitiers à l’image du yaourt.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.